LA NUIT EUROPEENNES DES MUSEES : samedi 18 mai 2019 de 20h à minuit


5 RAISONS DE VENIR DECOUVRIR LE MUSEE LA NUIT !

Samedi 18 mai de 20h à minuit

 

Ouverture de l’exposition :

 François Réau : La nuit s’enfuit avecques ses douleurs*

L'artiste investit les espaces de l'ancien Hospice Saint-Roch avec un dispositif plastique et poétique évoquant des événements et des phénomènes liés à l'esprit du lieu ou "Genius loci". Il invoque ainsi le chemin menant à Saint-Jacques de Compostelle, la voie lactée, la carte du ciel à Issoudun le 2 mai 1519, le jour de la mort de Leonard de Vinci, le nombre d'or

L'exposition est labellisée "500 ans de la Renaissance en Centre-Val de Loire".

L'exposition est à découvrir pour la Nuit des Musées et l'artiste sera présent toute la soirée pour échanger avec le public.

*Le titre de l’exposition est extrait d’un poème de Jean Le Maire de Belges (1473-1525) : Chanson de Galathée, bergère.


4 PROJETS POUR « LA CLASSE, L’ŒUVRE »

Cette opération associée à la Nuit des musées, permet aux élèves de s’approprier les œuvres du musée afin d’en proposer une interprétation nouvelle qui sera exposée au musée le temps d’une soirée (et jusqu’au dimanche inclus). Les élèves deviennent ainsi naturellement les médiateurs de leur projet auprès de leur famille et de leurs amis.


Projection du film : « Une nuit au musée d’Issoudun »

Que se passe-t-il la nuit quand le musée est fermé ? Ce nouveau scénario "made in Issoudun" voit les esprits des masques se réveiller et partir à la rencontre des oeuvres de la vitrine d'à côté ! Les élèves de cm2 de Stéphanie Carrot de l'école Condorcet vous proposent un tout nouveau scénario de "La Nuit au musée". Les esprits des masques de Papouasie-Nouvelle-Guinée sont venus plus nombreux, ils reprennent vie à la Nuit tombée. Curieux avec leurs grands yeux qui voient tout, ils se promènent et vont à la rencontre d'un buste gallo-romain, d'un griffon en bronze, de vierges en pierre, de chapiteaux médiévaux, et de portraits peints. Mais surprise générale, ils sont tous bien bavards et racontent des histoires et des potins de musée! Ce projet présente le film vidéo réalisé par les élèves, mais également les accessoires et les masques qui ont servi au film.


Exprimons nos sentiments !

Les élèves de l’IME de Vierzon ont recherché dans les collections du musée la palette de nos émotions : joie, colère, peur, amour. Ils nous donnent à voir le fruit de leurs découvertes sous la forme de tableaux grands formats.

A travers le temps et l’espace, les artistes ont représenté la figure humaine avec ses émotions : du masque africain, aux personnages de Rubens, en passant par les divinités gallo-romaines et les sculptures médiévales, les sentiments se déclinent dans des matériaux et des styles très variés. Les élèves nous présentent leurs réalisations sous la forme de quatre tableaux correspondant chacun à une émotion. La restitution qu’ils nous proposent résulte d’un travail de fond alliant aussi bien l’observation plastique, les repères géographiques et chronologiques, que l’expression visuelle, écrite et orale.


Le salon aquatique

Libellules, papillons et nénuphars du salon de Leonor Fini sont à l’origine du « Salon aquatique » que les élèves de CE2 de Christelle Ponroy à l’école de Reuilly ont inventé.

La faune et la flore sont à l’honneur dans ce salon repensé de toute pièce façon Art nouveau. Le mobilier scolaire se refait une beauté : tables, chaises et lampes ont revêtu de nouveaux atours après l’intervention des jeunes décorateurs. Les fleurs et les insectes réalisés avec divers matériaux (terre, papier, plastique, …) ont trouvé leur place et participent à rendre ce décor accueillant et florissant, jusqu’au tapis qui plonge le visiteur dans un décor de bassin aux reflets de mille couleurs.


Des peintures plein les yeux

Les élèves de 1ère L. de Gaëlle Appert, professeur d’histoire au Lycée Balzac-D’Alembert nous proposent une nouvelle approche de la collection de peintures du musée.

Quels choix ont-ils fait parmi les tableaux du musée ? Du portrait d’homme âgé de 31 ans, réalisé par un peintre de l’Ecole hollandaise, aujourd’hui anonyme, il y aurait beaucoup à dire et à imaginer quand on sait que ce portrait était, avant sa restauration en 2001, entièrement caché par une autre peinture ! D’autres peintures ont attiré l’attention des jeunes lycéens qui révèleront d’autres mystères pour la Nuit des Musées !

 


Le musée de l’Hospice Saint-Roch


Horaires d'ouverture au public

Tous les détails dans la rubrique Info pratiques

02 54 21 01 76

musee@issoudun.fr

Rue de l'Hospice Saint-Roch
36100 Issoudun, France

Localiser sur Google Maps